L'écho du Club Durandal

Le forum recherche un administrateur

Tout est dans le titre.

Je me suis encore fait maltraiter publiquement alors que j’essaye de tenir le role d’administrateur/modérateur de facto avec le plus de bienveillance possible, et me suis même fait accuser d’abuser de mon pouvoir.

Je rappelle que je n’ai jamais banni ni censuré qui que ce soit pendant tout l’exercice de mes fonctions.

Mais je ne peux pas continuer à assumer ce rôle face à la toxicité dont font preuve certains à mon égard.

Je ferai de mon mieux pour que la transition se fasse de la façon la plus transparente possible, mais je ne souhaite plus assumer de rôle de modération ou d’administration dans l’état actuel de la situation.

La personne qui reprendra le forum aura tout le nécessaire pour effectuer une migration, les factures d’hébergement depuis l’ouverture du nouveau forum. Elle devra créer un compte auprès d’un prestataire pour la gestion des mails, car le compte actuel est utilisé pour d’autres de mes projets, je ne peux donc m’en séparer.

Je vous laisse revenir vers moi.

Salut Roux,

Je te propose d’attendre quelques semaines pour laisser le temps et voir si tu maintiens ta décision. Globalement personne ne souhaite ni que tu partes du club, ni que tu arrêtes ton investissement en tant qu’administrateur.

Pour préparer cette éventuelle migration, as-tu une idée de la taille d’hébergement nécessaire pour le forum ?

Merci !

1 J'aime

Hello,

c’est gentil de revenir vers moi. Concrètement, je n’ai pas plus envie que ça de partir, mais me faire insulter et accuser de harcèlement moral m’a vraiment refroidi.

Pour moi la décision est prise: je reviendrai suite au départ de Ianis ou suite à des excuses de sa part. Ça peut avoir l’air puéril, mais de part mon parcours je prends très au sérieux ce genre d’accusations, qui dans le contexte me font beaucoup de mal.

Actuellement le forum tourne dans une suite de containers docker, étant donné la faible charge de celui-ci 2 Gio de RAM peuvent suffire. L’idéal serait de prévoir quelques centimes par mois (ou en tout cas une carte bancaire valide) pour le presta qui gère les mails (mailgun), mais il existe d’autres solutions.

Chez mailgun vous bénéficierez du tier gratuit si vous ne passez plus par mon compte (les 5000 premiers mails du mois sont gratuits).

Puisque je suis nommé ici, je vais utiliser un droit de réponse.

Je n’estime pas devoir des excuses, et je n’ai pas non plus l’intention de partir. Pour les raisons qui suivent :

Je n’ai insulté personne, ou alors j’attend des preuves avec citations précises. Idem, on m’accuse d’avoir enfreint une charte de comportement sans preuve aucune, sans extrait de la dite charte que j’aurais enfreint. Et si mon comportement rentre en conflit avec la charte, je pense que je ne suis pas le seul à devoir subir une punition.

J’estime que mon ton n’a pas été plus haut que le tien durant ce débat, tu as eu un comportement très emporté, et d’ailleurs tu as avoué toi-même que tu m’avais dans le collimateur depuis longtemps.
Tu as plusieurs fois dit que tu quittais la conversation pour revenir en rajouter une couche par derrière, preuve claire d’agitement.

Quant à l’accusation de harcèlement moral, je tiens à rappeler :
Que c’est toi qui m’a menacé de ban en premier, en ajoutant juste derrière « Mais je le ferais pas… mais je peux le faire ». C’est la définition même. Si cela te rappelle de mauvaises expériences, tu m’en vois navré mais ce n’est pas de ma faute. Peut-être que te dire que tu reproduis des comportements néfastes est important.

Je n’ai rien contre faire preuve de bienveillance, bien au contraire, contrairement à ce que l’on m’a dit. Mais, entre adulte, la bienveillance est à double-sens. Quand systématiquement je me fais prendre à partie d’une manière emportée, je me défends, c’est normal. Sans insulter personne par ailleurs.
Si ton souhait est d’éviter les conflits sociaux, je respecte tout à fait cela, mais dans ce cas ne rentre pas en conflit systématiquement avec moi, pour des raisons qui m’aparaissent de plus en plus ridicules (au début c’est la gestion de la pandémie, un sujet important qui nous touche tous, maintenant c’est l’organisation d’une partie prévue à l’avance…).

Quant au fond du sujet, le nombre d’inscription à l’avance dans une partie dans le contexte du distanciel, c’est un autre sujet dont on pourra discuter, puisque à priori au niveau des avis du club, c’est 50/50.

Je conclus en disant que je ne souhaitais pas ton départ, loin de là. C’est une décision que je respecte, et que tu prend en responsabilité pleine et entière d’adulte.

Ton ton était immonde. Tu m’as accusé d’abuser de ma position d’administrateur à de nombreuses reprises.

Tu as entamé la conversation en me disant «c’est ça, va dormir».

Le harcèlement, c’est d’abord le caractère répété d’une pression morale. Or au cours des derniers mois, j’aurais pu faire valoir mes droits sur le Discord pour t’éjecter à de nombreures reprises, et je ne m’y suis jamais résolu.

Je n’ai jamais dit la phrase «Je ne le fais pas, mais je peux le faire».

Très précisément, dans le contexte, j’ai dit que je ne te ferai pas ce plaisir.

Sur ce, je note la provocation avec laquelle tu termines ton message et te souhaite une bonne continuation.

Merci de ne plus parler dans ce topic, je ne veux pas relancer de dispute, seulement trouver un remplaçant pour éviter une interruption de service suite à mon départ.

EDIT:

j’en profite pour rajouter que puisque tu as «gagné», à savoir que je quitte le club pour éviter des échanges comme ceux qu’on a pu avoir sur le discord, tu pourrais avoir la décence de ne pas venir poster dans ce topic. La situation est difficile pour moi, ça me fait du mal de devoir revenir sur le sujet et faire face a des mensonges éhontés.

Je suis nommé, j’exerce mon droit de réponse légal.
Je te souhaite aussi une bonne continuation, sans aucune provocation, car je ne considère pas avoir « gagné » quoi que ce soit. Je te remercie par ailleurs des efforts que tu consent pour que la reprise se passe bien.

Antoine ne va visiblement pas bien, tu vois que ses réaction sont disproportionnés. Si t’es l’adulte que tu pense être tâche que ton envie de faire valoir la vérité (qui peut peut-être attendre, comme dit Seorus?) ne ressemble pas à du harcèlement scolaire ? Tu pousse quelqu’un pour qui le social c’est difficile dans ses retranchements, évidement que ça va dégénérer, même si tu ne fais pas un geste plus fort que lui.

Ta partie de vendredi, comme celle que tu va faire ce soir, personne est venu t’empêcher physiquement ou techniquement de la faire. Est-ce que tu pourrais avoir l’intelligence/maturité/whatever de lui foutre la paix même si tu juge qu’il dit de la merde, et même si lui n’arrive pas à faire la réciproque ? De ne pas être envahissant avec ton discours qui lui fait mal parce que tu juge que légalement t’as le droit? Rien que tout ça n’est nécessaire. Aucune des solutions forte dont je dispose pour que tu le laisse tranquille dans un sujet ou il affirme son mal-être n’a pas d’effet de bord. T’as dis ce que tu avais a dire, on a bien comprit, je te demande maintenant de ne plus interpeller Antoine ou venir le chercher, il ne t’as pas interpeler même s’il a mentionner ton nom, et tu sais très bien que tu n’aurais pas manqué d’autres occasions de faire entendre ton son de cloche, la confrontation délétère n’est pas la seule solution. J’attends de lui la réciproque. Si pour vous séparer je dois faire appel à la loi de la technique je le ferais.

Petit up de ce topic: pour ne pas payer un trimestre supplémentaire, je compte arrêter le service fin Janvier.

Étant donné les circonstances qui me poussent à partir, ça me semble plutôt généreux.

2 J'aime

Après, @Zer, sans te sentir obligé de t’excuser, peut-on dire que cette situation t’attriste, que tu as mal vécu cet échange avec @HORSEBORG mais que tu entends que cette agressivité n’était pas forcément dirigée contre toi et plutôt imputable à un mal-être avec lequel tu te sens de près ou de loin en empathie ? Que, donc, en pensant légitimement te défendre, tu as fait plus de mal à @HORSEBORG que tu ne l’aurais voulu ?

Je vous fais à tous les deux des gros bisous, @HORSEBORG et @Zer.

3 J'aime

L’arrêt définitif des services est planifié le 20 Janvier.

Technolapin a validé cette date et confirme que le forum sera migré d’ici là.

Pour commencer, bonne année et merci pour tes gros bisous.

Ensuite, je vais défendre un peu l’agressivité dont j’ai pu faire preuve à l’égard de Zer:

  • Pour commencer, je suis resté cordial jusqu’à me faire manquer clairement de respect - point à partir du quel, il est vrai, j’ai cédé à l’énervement, j’en prends l’entière responsabilité et je vais faire de mon mieux dans la vie pour que ça ne m’arrive plus (plus vraisemblablement, moins).

  • Ensuite, ma nervosité provient de plusieurs mois au cours desquels il a fallu rappeler à l’intéressé que les masques sont obligatoires et utiles dans le cadre des activités du club (et que les interdictions gouvernementales sont là pour nous protéger, il serait donc malvenu d’y contrevenir sur la base du confort de chacun)

  • La discussion qui m’a poussé à partir, suite à des attaques ad hominem qui ont été réitérées à l’égard de webshinra, partait initialement du fait que Zer a exprimé clairement sa volonté d’organiser une partie privée qui contrevenait spécifiquement aux règles votées lors de l’assemblée générale

Pour moi, il s’agit d’un cas clair de personne qui s’affranchit des règles du collectif, qui plus est en manquant de respect à des adhérents et des animateurs de l’association ainsi qu’en procédant à des attaques personnelles (je laisse webshinra en témoigner si il le souhaite).

Quitter le club Durandal me coûte énormément, mais je suis convaincu que rester dans ces circonstances me porterait un préjudice plus important que de rester, le comportement toxique ayant été validé passivement par une partie des personnes présentes.

Je réponds ici non pas pour justifier ma réaction d’énervement mais pour l’expliquer, et si possible fournir un peu de contexte à tout le monde. Ce soir là malgré l’échauffement du ton, que je reconnais, deux personnes ont été insultées, et Zer n’en faisait pas partie.

J’espère que les fêtes ont été bonnes.
Des câlins.

2 J'aime

Tout le monde à eu le contexte, rassure toi.

Je ne vais pas tenter de contre-argumenter rationnellement, puisque ça va me retomber dessus et que de toute façon tu a une clique derrière toi : assurément, tu as le monopole du mensonge et de l’insulte , et quand moi je me défend c’est problématique. Tu as le monopole des gens qui prennent soin de toi quitte à t’infantiliser, moi je peux crever la gueule ouverte personne ne s’en souciera. Du manque de respect à mon égard, j’ai plus que des témoins partiels (que j’ai aussi), j’ai les screen.

On s’inquiète beaucoup de la santé mentale de horseborg. Personne n’est venu se soucier de la mienne : peut-être que j’avais aussi mieux à faire qu’à me faire casser les couilles par des gens qui se soucient juste de m’emmerder par goût du fait quand je prépare une partie, en violation d’une règle QUI N’AVAIT PLUS LIEU D’ÊTRE PUISQUE ELLE ETAIT DESTINE AU PRESENTIEL. Peut-être que Webshinra pourrait reconnaître sa responsabilité dans le fait de jeter une boule puante qui vient ensuite retomber sur les gens auquel il tient alors qu’elle était destiné à emmerder quelqu’un d’autre. Karma. Webshinra, qui ne commente ni ne poste jamais sur l’écho, sauf pour me faire l’honneur d’une accusation sortie de nulle part, je rappelle le contexte, hein.

Le fait que tu ne te rende pas compte des procédés manipulatoire dans ta réponse m’en dit suffisamment :
"1 : tu met de l’eau dans ton vin pour montrer que tu as changé…
2 : mais en fait non, Zer l’a bien cherché : déjà il a tort depuis longtemps (sur un autre sujet, mais osef)
3 : et en fait je ne met pas d’eau dans mon vin, il est totalement coupable, il nuit à l’unité du club (alors que… lol) ne respecte pas les règles (inapplicables).
4 : Et puis j’ai plein de témoins pour moi… d’ailleurs, ceux qui ne sont pas d’accord avec moi sont aussi toxique (mais tu ne nomme personne, hein).

J’en ai fini avec ce débat. Je ne répondrais plus à rien de ce genre, vous n’avez qu’à faire un serveur Discord sur lequel être d’accord entre vous. De toute façon, on ne joue pas ensemble, on ne mange pas ensemble, vous n’avez pas envie de vous mélanger à d’autres joueurs, donc ça va pas changer ma vie rôlistique. bye bye.

" T’as dis ce que tu avais a dire, on a bien comprit, je te demande maintenant de ne plus interpeller Antoine ou venir le chercher, il ne t’as pas interpeler même s’il a mentionner ton nom, et tu sais très bien que tu n’aurais pas manqué d’autres occasions de faire entendre ton son de cloche, la confrontation délétère n’est pas la seule solution. J’attends de lui la réciproque. Si pour vous séparer je dois faire appel à la loi de la technique je le ferais."

Je te demande donc Webshinra la suppression du post de horseborg et de ma réponse prochainement comme tu l’as annoncé plus haut, sauf à vouloir définitivement prouver ton extrême partialité dans cette affaire.

4 J'aime

Je ne comprends pas bien ta réponse.

Tu ne souhaites pas contre-argumenter rationellement: je suis presque tenté d’en rester là, ça veut dire que tout ce que tu dis ensuite n’a aucun sens ?

Qu’est-ce qui te fait dire que j’ai une clique derrière moi ? Je suis parti suite à notre échange parce que ton comportement m’épuisait. Je suis seul maintenant. Je n’ai plus accès au discord, et le forum change de main. J’ai quitté le club Durandal. Cette partie de ma vie sociale est inaccessible maintenant.

Tu es encore au sein du club, et mon départ fait qu’il est maintenant (visiblement, en tout cas de ce que je comprends de ta réponse) un endroit plus agréable à vivre pour toi. Mais je te harcèle, soutenu par ma clique qui te hait de longue date et ne te souhaite que du mal parce que… parce que quoi exactement ?

Je pense qu’on peut établir qu’on s’est manqués de respect mutuellement. Comme dit plus haut, je regrette avoir pris part à ce conflit, mais on ne fait pas conflit tout seul. Tu ne peux pas honnêtement me dire que tu ne t’es pas emporté et que je m’acharne contre toi.

Quand à ta santé mentale, voir plus haut: tu as procédé a des attaques personelles, qui reposaient sur des éléments de ma vie - et de celle de webshinra - pour mettre un terme au débat, c’est aller très loin dans la haîne et personne ici ne t’aurait souhaité ça. Qu’est-ce qui porterait à croire que tu as le moindre souci de santé mentale dans ton comportement ? Est-ce que tu est en train d’expliquer que TU as souffert de l’échange au cours duquel tu m’insultais et qui conduit à mon départ ?

Pour te citer, la «boule puante» lancée par webshinra qui «retomberait» magiquement sur les autres… Comment ça «retombe» ? Tu crois que tu n’as pas pris part activement à ce qui est en train de se passer ? Je pense que nous sommes tout les deux d’accord sur le fait que les «retombées» n’étaient pas une fatalité, un évènement naturel qui serait survenu en conséquence d’une observation faite par webshinra sur les règles.

Règles dont tu ne peux d’ailleurs décider seul si elles s’appliquent ou non au présentiel - on pourrait objecter que la partie étant organisé au nom du club, par un animateur, elle reste une partie au sein du club Durandal et est soumise aux mêmes règles.

Ton accusation quand à des procédés manipulatoires, je ne sais vraiment pas trop quoi y répondre. Tu m’accuses de mauvaise intention, je ne peux pas te prouver que mes intentions sont bonnes et tu ne peux pas prouver qu’elles sont mauvaises. Néanmoins, il serait de bon ton de reconnaître que je perds quelques plumes dans cette histoire, là où d’ici quelques jours tu ne devrais plus jamais entendre parler de moi et continuer ta vie comme si de rien était.

Pour finir, tu continues sur cette histoire de clique en avançant qu’on ne joue pas ensemble (c’est faux, c’est rare mais ça arrive), qu’on ne mange pas ensemble (c’est faux, c’est rare mais ça arrive), et que «on» s’entend très bien entre nous et qu’on devrait faire bande à part. Qui est ce «on» ? Avec qui je garde contact dans toute cette histoire ? Toi aussi, tu pourrais donner des noms, quitte à me reprocher de ne pas le faire.

Enfin, je me méfie des accusations de «communautarisme». En tant que club, tout l’enjeu est de trouver un cadre sûr et ludique pour tout le monde. Ta réponse me laisse penser que tu observais de longue date une forme d’entre-soi qui te déplaisait, pourquoi ne pas en avoir parlé plus tôt ?

D’autant plus que cette forme d’argumentation est souvent utilisée pour polariser encore plus les communautés, je ne vois pas bien ce que ça vient faire ici.

Bref. Je pense que nous ne sommes pas faits pour nous entendre, je regrette juste que nous ne nous en soyons pas rendu compte plus tôt.

1 J'aime

Je vais me permettre de reprendre une dernière fois, depuis le début, calmement, mes arguments et mon ressenti, afin que tu puisse saisir des choses dont à priori tu n’as pas eu connaissance, entre autre.

Concernant nos premières prises de tête sur les masques et le covid :
Je tiens à rappeler qu’à cette période, tout le monde était dans le flou. De multiples théories surgissait, le gouvernement disait tout et son contraire.
Personnellement, j’ai appris à me méfier des gens intelligent qui affirme haut et fort avec aplomb ce qu’il faut faire, parce que comme le chat, je crains l’eau froide. Donc, oui, nous n’avons pas été d’accord, plusieurs fois.
La différence entre nous, c’est que tu as pris ces contradictions très personnellement, alors que de mon côté j’ai été capable d’avouer avoir eu tort plusieurs fois, et j’ai même en une occasion présenté des excuses claires pour calmer le débat.
D’ailleurs, au delà des mots, les actes parlent mieux : j’ai aussi eu de la chance, mais j’ai respecté scrupuleusement les règles d’hygiènes durant cette année, et malgré de très nombreux contacts avec des gens variés, je n’ai rien eu. Bref, il n’y avait pas lieu de prendre la mouche comme tu l’as fais là dessus.

De là, découle nos premiers soucis.

Ensuite viens le cœur du soucis :
Tu dis « Je pense que nous ne sommes pas faits pour nous entendre, je regrette juste que nous ne nous en soyons pas rendu compte plus tôt. »
Je ne sais pas comment tu ne l’as pas vu. Très clairement, nous faisons partie de ces gens qui ne se supportent qu’à petite dose. C’est le cas avec beaucoup d’autres gens du club, et, consciemment ou inconsciemment, les séparation en jeu ce sont basées là dessus depuis des années maintenant.
Il y a beaucoup d’asso qui fonctionnent avec des gens qui ne s’entendent pas. L’idée est alors de vivre et laisser vivre.
Ce que j’ai fais depuis longtemps. Je rappelle que j’ai bloqué certaines personnes sur Discord spécifiquement pour éviter les embrouilles au moindre post. Quand tu t’en es aperçu, ça t’a fait rigoler, mais force est de constater que j’avais eu le bon réflexe pour calmer le jeu (même si c’est pas parfait sur Discord, puisqu’il suffit d’un clic pour voir le message, anyway).
Tu as, toi, choisi de me porter le fer systématiquement, alors même qu’il est évident que tu ne supporte pas la contradiction. Aiguillé en cela par un webshinra qui, clairement, n’intervient jamais sur un de mes post ou même sur le discord en général hors partie, mais qui à voulu là lancer un débat public qui, au vu des précédent, n’allait pas bien se finir. Je veux bien accorder qu’il s’agit plus d’un manque de tact que de malveillance, même si sur le moment, je n’étais pas dans un état serein et je l’ai pris un peu plus violemment que nécessaire.
Pragmatiquement, au delà de la règle, qui pour 50% des gens (minimum) ne s’appliquent qu’au présentiel, si j’avais voulu faire une partie « privé » consciemment, je ne l’aurais pas affiché au grand jour.

Concernant les attaques personnelles, ce n’était pas « pour mettre fin au débat », mais pour pointer du doigt la partialité de mes contradicteur à ce moment là. On m’a dit que j’étais « abjecte » sans soucis, mais Vagulion qui a dit que tu étais une « diva » s’est fait ban. Donc oui, à un moment, pointer du doigt que la bienveillance s’applique surtout chez ses potes/ex/whatever, c’est nécessaire.
Sur la clique, tu n’es peut-être pas au courant, mais quelque temps après ton départ, j’ai reçu un très long MP de la part de Clément au nom d’un « nous » non spécifié, qui venait me dire mes quatre vérités.
Ce message avait comme point commun qu’il t’infantilisait à mort, comme l’avait fait webshinra le jour de l’engueulade.
Je n’ai pas, personnellement, un manque de respect pour toi qui me fasse te traiter comme un enfant irresponsable. On m’a dit quand même qu’il ne fallait pas être en désaccord avec toi parce que tu étais susceptible. Je t’épargne le reste des choses que tu n’as peut-être pas vu, mais de deux choses l’une : soit c’est une surprotection bienveillante (mais toxique) venant d’amis proches (ce que je crois), soit notre conflit n’a rien à voir avec son fondement (mais encore une fois, je ne pense honnêtement pas qu’il faille te traiter comme un enfant).
Tu as probablement des soucis de santé mentale en ce moment, mais qui n’en a pas ? J’ai vécu, je vis, je fréquente des gens qui, dans leur grande majorité, en ont, et particulièrement en 2020. Je les considère comme des adultes, et j’en fais de même pour toi. Je pense que tu trouve cela normal.
C’est la raison pour laquelle je ne médiatise pas la mienne d’ailleurs, mais donc que je me permet aussi de ne pas tenir totalement compte de celle des autres en cas de conflit. J’ai beaucoup d’empathie envers mes proches et moins proches qui souffrent plus ou moins, mais c’est aussi réciproque : nous ne sommes pas des enfants, l’empathie n’est pas à sens unique.
Pour finir sur ce message : j’y ais répondu cordialement point par point, je n’ai pas reçu de réponses. Donc, bon, tu peux comprendre que recevoir une missive signé par « on » (la « clique » mystérieuse) et qui vient juste me balancer des trucs, ça me porte aussi sur le système (une des raisons qui rend mon dernier message véhément).

Je reviens ensuite sur le « harcèlement moral » qui t’as fais beaucoup de mal. Je n’avais pas connaissance de ton passif là dessus. Je ne souhaitais pas par là te faire autant de mal, j’ai simplement exprimé un ressenti à un moment « T ». « Harcèlement moral » n’était peut-être pas le terme le plus approprié, je n’en sais rien, en tout cas, il m’a semblé correct à ce moment : c’est la raison pour laquelle je ne présenterais pas d’excuses, qui ne seraient pas honnête : je ne regrette pas l’usage de ce terme qui je ressentais pertinent, je n’avais juste pas d’intention malveillante d’y rajouter une surcharge.

Pour finir, je répète à nouveau qu’il n’y a aucune raison pour que tu coupe ta vie sociale au niveau de Durandal si elle t"est importante. Tu choisis de partir, mais rien ne me fait ni ne m’a fait désirer cette conclusion. De la même manière que je prêche le « vivre et laisser vivre » je ne peux que t’inviter à nouveau à revenir parmi nous et ce que nous entretenions une saine ignorance mutuelle.

C’est le vrai dernier message que je posterais sur ce sujet, je crois que j’ai épuisé ce que j’avais à dire là dessus. J’ai essayer d’adresser ici tout les éléphants dans la pièce, vous me pardonnerez d’avoir nommé clairement et cité des MP, mais je pense que pour le bien de tous les circonvolutions diplomatiques devaient être mise de côté.

Bon, toute cette histoire m’a définitivement épuisé.

Je n’avais en effet pas connaissance de cette histoire de MP de la part de technolapin, je l’ai appris en lisant ton message.

Ce malentendu étant écarté, au sujet des masques: il y a aussi eu confusion, dans le sens où ma position n’est pas «respecter la sainte parole du gouvernement» mais «limiter au maximum les risques». Quoi qu’il arrive, même si les masques n’avaient pas été obligatoire, tout le monde est d’accord depuis le début (à part le gouvernement justement) sur le fait qu’ils ont bel et bien une utilité pour éviter la propagation du virus.

Il y avait lieu de prendre la mouche, parce que c’était de ça dont il était question: ne prendre aucun risque, pas seulement pour soi, mais surtout pour les autres - la possibilité d’être contagieux sans le savoir étant présente.

Les attaques personnelles ne sont pas justifiables. Je ne sais pas ce que tu as dit, mais utiliser des informations personnelles sur les gens aucours d’un conflit (de surcroit en public), c’est puant. Point.

Vagulion, je salue le courage, puisque tu as attendu mon départ du serveur pour oser émettre la moindre critique (position courageuse, on comprend pourquoi tu transpires). C’est dommage, parce que me dire en face qu’il y a un problème me permet généralement d’avoir des pistes pour le régler.

Pour finir sur cette histoire de harcèlement moral: je ne t’avais jamais menacé de quoi que ce soit et je n’avais jamais fait appliquer de sanction en tant qu’admin/modérateur/whatever. Tu comprendras donc que je ne recoive pas l’argument de «je jugeais le terme approprié sur le moment».

Parce que, juste une fois, à bout de nerf, je t’ai dit que je ne te donnerai pas la satisfaction de t’expulser de la conversation, tu n’as pas été harcelé moralement. Le harcèlement moral c’est sérieux. Ce n’est pas avoir affaire plusieurs fois de suite à une personne avec qui tu ne t’entend pas.

Qui plus est, étant donné que je ne faisais pas grand chose de ma position à part… m’occuper de la maintenance technique des différents services, il est d’autant plus légitime (que je m’en aille ou non) que je laisse cette position à quelqu’un qui a été choisi, pas au premier random qui est là juste parce qu’il sait installer un forum. Surtout si on commence à me dire que je fais du harcèlement, moi j’ai pas signé pour ça: c’est du temps perso et ça me fait plaisir de contribuer, si ma contribution à un impact négatif, je m’en vais, j’ai autre chose à faire du peu de temps de liberté que mes semaines contiennent.

Bref: je n’ai plus d’énergie à consacrer à toutes ces histoires. On est sensés être entre adultes, et je vois que la crise en cours révèle des tensions de longue date parmi nous, je préfère donc également en rester là et complètement laisser tomber.